vendredi 27 décembre 2013

Victoire de la science

L'homme descend bel et bien du singe en ligne directe, parfois sans même passer par la case Cro-Magnon/faire du feu/s'essuyer le cul comme le prouvent ces deux reportages en milieu naturel que nous livrent plusieurs anthropologues aguerris avec 492 ans d'avance :





Heureusement, certaines ramifications ténues de l'arbre évolutif de l'espèce permettent de garder espoir :

Aucun commentaire:

Publier un commentaire