vendredi 21 décembre 2012

Numéro vingt-deux : pour une fin du monde confortable et sereine

Toi ! Sache-le ! Aujourd'hui, c'est la SEULE fin du monde qui, c'est ton dernier jour de primate mobile, alors pour une fois ignore fècebouche et tutube, et consacre-toi à une activité enrichissante : la lecture du numéro vingt-deux de Roger Mag., le SEUL magazine qui. Tu es moderne dans ton progrès, tu as oublié la manipulation du papier, aussi la Rédaction t'offre les électrons équivalents au Roger numéro vingt-deux en ce faste jour d'apocalypse pleine et entière.
Prépare un nombre pluriel de gobelets de boisson, un altitude à deux chiffres de crêpes Roquefort-jambon de Parme, donne un grand coup de marteau dans ta télé, noie ton iTéléphone, enfile cette pile de disques : Eisenvater, Bad Brains, Slayer, Victims Family, Discharge, Gargoyle et puis installe-toi sur tes toilettes pour la journée, muni du numéro vingt-deux de Roger Mag, le SEUL magazine qui. N'oublie pas de baisser ton pantalon et ton slip avant de faire caca. Lis, fais caca. Tu lis, tu fais caca. Tu, lis, tu fais caca en lisant Roger Mag., le SEUL magazine qui. Toute la journée. C'est le plus beau dernier jour de ta vie. C'est maintenant où jamais.
C'est ainsi :


(clique avec objet adéquat afin de télépomper le pdf sous-jacent - range-le dans ton disque dur pour bénéficier de son envergure de deux pages afin d'en profiter à qui mieux mieux)

Avec son souci habituel de perfectionnisme, la Rédaction t'offre en supplément les électrons équivalents au cadeau central du numéro vingt-deux, à insérer mentalement au milieu du numéro vingt-deux tel que la version papier le propose dans la vie réelle :


Exemple du monde réel :


Le premier Roger en 3D sans besoin de lunettes 3D ! XXIe siècle !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire